Partagez !

Le Syndicat

Le Syndicat MIxte du Rhône Court-circuité Loire Ardèche Isère Drôme regroupe les 9 communes riveraines du Rhône entre Saint Pierre de Boeuf et Saint-Rambert d’Albon.

Il se veut être l’organisateur de la solidarité des territoires en créant les conditions d’une réflexion et d’un aménagement durable du fleuve pour les communes suivantes:
Le Péage de Roussillon, Limony, Peyraud, Sablons, Salaise sur Sanne, Saint-Maurice l’Exil, Saint-Pierre de Boeuf, Saint-Rambert d’Albon, Serrières.

Les Actions du SMIRCLAID:

La Restauration des milieux aquatiques

Afin de protéger au mieux le Rhône et ses milieux remarquables, 3 projets prévus dans le Plan Rhône sont mis en place par le syndicat:

Augmenter les débits réservés: Elle constitue une priorité afin de retrouver un fonctionnement dynamique du Rhône plus proche de son état d'origine, un fleuve vif et vivace. Outre un aspect esthétique amélioré, cette augmentation est bénéfique aux poissons (réapparition d'espèces d'eaux vives), à la recharge de la nappe et à la préservation des boisements alluviaux.


Restaurer les annexes fluviales: Ces milieux annexes ont été progressivement comblés, ce qui occasionne des dérèglements de la dynamique fluviale, mettant en péril la survie de nombreuses espèces végétales et animales. Une fois répertoriés et étudiés, c'est grâce à ce projet que plus d'une dizaine de lônes et de casiers de Girardon ont été sélectionnés pour être curés entre 2010 et 2013, afin de leur redonner leur caractère et leur fonctionnement naturel.


Effacer les nuisances à la circulation piscicole: Sans aménagements spécifiques spécifiques, le seuil de Peyraud et le barrage de Saint-Pierre de Boeuf sont infranchissables pour les poissons. Hors cette circulation est importante dans leur cycle de vie. La mise en place de "passes à poissons" est donc à l'étude.

La Protection de la nappe

Cette nappe est une masse d'eau souterraine s'écoulant dans les alluvions du lit du Rhône. Sur le territoire court-circuité, les prélèvements (industriels, agricoles ou domestiques) provoquent un abaissement conséquent du niveau de cette nappe, avec comme double effet:

• Une raréfaction de la ressource,


• Un assèchement des sols qui met en peril la forêt alluviale. Or elle joue un rôle primordial de filtre des pollutions garantissant ainsi une eau de bonne qualité pour les populations.

 

Fort de ce constat, le syndicat a lancé en 2004 une vaste étude hydroécologique afin d'évaluer l'impact de chaque prélèvement et d'inciter à leur réduction auprès de tous.
En parallèle, une surveillance continue et coordonnée du niveau de la nappe est assurée.

La Valorisation Socio-économique

Depuis la création du canal de dérivation, les populations locales ont perdu l'attrait pour leur fleuve. Ce programme a donc pour objectif de redonner aux habitants, riverains et usagers, le "goût" du Rhône.


Cette ré-appropriation passe par la transmission et l'expression d'une culture du fleuve, au travers de multiples manifestations à venir.


Elle passe également par l'implantation d'activités économiques et sociales liées au fleuve, notamment au travers du tourisme. La plus-value financière potentielle pour les 9 communes du syndicat constitue une opportunité de relance sous-estimée.

 

Ce volet a démarré par une analyse sociale, patrimoniale, culturelle et économique du territoire. Elle permet de définir un projet de développement ambitieux et pérenne.